Sapa: station de villégiature

sapa

Sapa est la région où les vagues remontent à la surface de la terre et descendent du ciel en propagation, les arbres ondulants disparaissent à l’horizon, la route s’agite incessamment, la pluie n’arrive pas à disparaître dans la terre, les nuages ne dorment pas dans le ciel. Sapa ne se réveille pas encore car les vagues de sa forêt continuent à s’agiter doucement comme un berceau. C’est ce qu’a écrit le poète vietnamien Hải Xuyên dans son poème. Sapa est une source d’inspiration inépuisable pour les poètes car c’est ici qu’on trouve un panorama magnifique. Sapa est tantôt cachée par ses nuages tantôt dégagée avec une beauté lyrique à travers ses brumes, ses prunes et ses pêches. Sapa est aussi la région où la présence des Hmongs et des Ðào rouges ne peut pas passer inaperçue. Contrairement à des Yao ( Ðào ) dont les coiffes sont d’un rouge éclatant, les Hmong (Mông) colorent leur vie de l’indigo si particulier.

L’austérité des costumes Hmongs contraste avec la richesse d’ornement des Yao (Ðào) , c’est ce dont on s’aperçoit souvent le samedi, le jour du marché. Celui-ci répond à la fois aux trocs de marchandises et à l’échange de sentiments. Le marché de Sapa n’est pas seulement un lieu permettant de s’approvisionner mais aussi une occasion de retrouver les parents et amis vivant dispersés dans des régions isolées.

Station de villégiature dans le Haut Tonkin

C’est pourquoi elle fut choisie en 1922 à l’époque coloniale par les Français comme une station de villégiature. On peut trouver dans une journée à Sapa les quatre saisons. Le matin c’est le printemps, l’après-midi l’été, le soir l’automne et la nuit l’hiver. C’est aussi le point de départ pour ceux qui aiment faire les randonnées et les excursions et pour ceux qui veulent atteindre le sommet de la montagne Fan Si Pan, le point culminant du Việt-Nam.(3142m).

Sapa, située au coeur des Alpes tonkinoises, est l’endroit où les montagnes embrassent les nuages et inversement. C’est ici qu’est concentré un grand nombre des minorités ethniques du Việt-Nam. Outre les Hmongs, il y a les Yao (Ðào) rouges, les Thái, les Tầy, les Giáy, les Hoa et les Xa Pho.