Estampes vietnamiennes (Tranh dân gian)

 

titre_oger

English version

Sans la curiosité et l’esprit d’ouverture de ce jeune militaire français, les estampes populaires vietnamiennes dont l’origine remonta au XVè siècle, à l’époque où le lettré Lương Như Hộc avait introduit les techniques de fabrication des estampes au retour de sa mission officielle en Chine, seraient probablement dans les oubliettes et disparaîtraient à jamais avec les vicissitudes de la guerre. 

Henri Oger fut l’un des rares français qui, au début du siècle, a pu découvrir à travers la société vietnamienne hermétique jusque-là aux étrangers, pauvre et arriérée une civilisation millénaire riche en traditions et en coutumes. Il prit l’initiative de réaliser une encyclopédie constituée de 10 volumes, relatant tous les aspects de la société vietnamienne d’autrefois: métiers d’artisans, fêtes, techniques d’agriculture, coutumes ancestrales etc .. en demandant à une trentaine de graveurs de réaliser des dessins gravés sur bois et en faisant imprimer, à cause des conditions climatiques, les planches de ces gravures sur place selon les méthodes traditionnelles vietnamiennes. Il faut reconnaître que l’amour du Vietnam et de son peuple permit à Henri Oger de surmonter à cette époque toutes les difficultés dans la collection des fonds et dans la réalisation de cette oeuvre gigantesque (plus de 4000 dessins en tout). Il n’a reçu aucun aide de l’Etat français. Il a obtenu seulement les souscriptions d’une vingtaine de personnes, au total 200 piastres. Malgré cela, Henri Oger a réussi à la réaliser et à laisser au peuple vietnamien un trésor inestimable. Son oeuvre est restée méconnue du public français et du public vietnamien pendant des décennies. Seulement en 1978, une exposition intitulée  » Les peintres paysans du Vietnam  » eut lieu au Centre culturel de Bourges. estampes_1Trois exemplaires de son oeuvre sont conservés actuellement aux Bibliothèques Nationales de Hanoï et Saïgon Ville mais c’est seulement dans cette dernière qu’on trouve l’intégralité de ses 10 volumes.

Henri Oger

Bibliographie:

Introduction générale à l’étude de la technique du peuple annamite. 2 volumes. Editions: Geuthner-Jouve, Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.