Le fleuron de la nation vietnamienne

noithanhEnglish version

Le fleuron Huế de la nation vietnamienne.

L‘ avant-poste d’un royaume indépendant dénommé  Champa, redevint vietnamienne après le mariage de la princesse Trần Huyền Trân et du roi cham Jaya Simhavarman III en 1306 et fut  renommé  Huế.  Cette ville  fit désormais partie de la division administrative de Thuận Hoá

La  déformation phonétique du mot  Hoá lui donna le nom populaire de Huế dès le XVè siècle. Huế devint alors le point d’appui de l’expansion territoriale vers le Sud et depuis 1801, lors de l’unification du pays par l’empereur Gia Long, la capitale de la dynastie des Nguyễn.

C’est ainsi qu’on trouve, au fil des années, la contribution du fleuron Huế au trésor de l’art vietnamien à travers ses palais et ses mausolées impériaux.

Galerie des photos

Version anglaise

After the marriage of Trần Huyền Trân princess and Jaya Simhavarman III king  in 1306, the  outpost of  an independent  kingdom named Champa becames vietnamese  and was renamed Huế. This town was henceforth  part of the administrative   division of  Thuận  Hóa.  The phonetic deformity of the word Hóa gave it the popular name Huế since 15th century.  Huế thus becames the fulcrum for the territorial expansion towards the South and since 1801, the capital of Nguyễn dynasty when Gia Long emperor has unified the country. Over the years, one finds  the contribution of Huế to the treasure of Vietnamese art through its palaces and mausoleums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.