Gâteau de riz gluant (Bánh chưng bánh dầy)

English version

 

Le fils du premier roi de Văn-Lang, le Viêtnam d’autrefois, régnait sous le nom de Hùng-Vương. Il avait trois épouses, chacune d’elles donnant naissance à un garçon. Le fils de la première, Long, épousa Kim, orgueilleuse et jalouse. Le fils de la seconde, Hồ, épousa Ngọc, méchante et acariâtre envers son mari. Le fils de la troisième décédée, Lang Liêu, vivait avec sa grand’mère maternelle et s’occupait des travaux agricoles. Il pratiquait la culture sur brûlis, cultivait les légumes ou allait pêcher aux heures de loisir. La grand’mère maria Lang Liêu à Xuân, une demoiselle sage et laborieuse du village. Le couple menait une vie modeste mais heureuse.

Un jour, convoqués par le roi, ils devaient vendre leurs deux buffles pour préparer le voyage. A la cour, ils virent leurs aînés et leurs épouses habillés élégamment et parés de bijoux. Lang Liêu et Xuân se sentaient confus. Tout le monde se moquait d’eux en leur reprochant de se présenter au roi sous une simple apparence.

Par contre, le roi se montrait affectueux pour Lang Liêu, orphelin de mère. Accablé par la vieillesse et en règne depuis 50 ans, le roi voulut céder le trône à celui qui put préparer les mets les plus savoureux. Les épouses des deux grands, confiantes de leur talent, rivalisaient pour gagner le trône à leur mari. Seuls, Lang Liêu et Xuân étaient très inquiets car ils étaient très pauvres.

Une nuit, dans un songe, Lang Liêu vit sa mère qui lui fit savoir qu’il serait l’élu du trône. Il lui suffisait de faire un gâteau de riz gluant, en forme de carré avec de la viande, de la graisse au milieu pour symboliser le coeur. Le gâteau carré représentait la terre car on croyait à cette époque que la terre était carrée. Lang Liêu se réveilla et raconta le songe à sa femme. Le couple décida de suivre les conseils de leur mère pour confectionner les gâteaux, puis les faire bouillir dans une marmite en argile cuite.

Au jour fixé, les deux brus Kim et Ngọc offrirent au roi des plats coûteux. Mais ce dernier ne trouva rien d’exceptionnel. Quant aux gâteaux offerts par Lang Liêu et Xuân, il fut ravi par leur délicatesse et par leur signification. (Il fallait gouverner le pays avec sagesse). Il combla Lang Liêu de louanges et le désigna comme son successeur. Pour sa générosité, Lang Liêu n’hésita à élever au titre de vicomtes ses frères.

Le gâteau de riz gluant (ou bánh chưng en vietnamien) est l’une des friandises traditionnelles des Vietnamiens lors de la fête du Tết. On le sert souvent avec du porc au caramel. Ce gâteau est aussi  la preuve intangible de la théorie  du Yin et du Yang et de ses cinq éléments appartenant à Bai Yue (ou Cent Yue)  dont les Proto-Vietnamiens faisaient partie car on retrouve  dans  sa confection le cycle d’engendrement  de ces 5 éléments.

(Feu->Terre->Métal->Eau->Bois)

À l’intérieur du gâteau, on  trouve un  morceau de viande de porc  de couleur rouge (le Feu) entouré une sorte de pâte faite avec des fèves de couleur jaune  (la Terre).  Le tout est enveloppé par  le riz gluant de couleur blanche (le Métal) pour  être cuit avec de l’eau bouillante (l’Eau) avant d’avoir la coloration verte sur sa surface grâce aux feuilles de latanier (le Bois).

gateau_de_riz

Version anglaise

The sweet rice cake

The son of the first king of Van Lang, the Vietnam of long time ago, reigned under the name of Hùng Vương. He had three wives, each of them gave birth to a boy. The son of the first wife, Long married Kim who was arrogant and jealous. The son of the second, Ho married Ngoc who was naughty and sharp tongued toward her husband. The son of the deceased third wife, Vân, lived with his maternal grandmother and farmed for a living. He practiced the slash and burn agriculture, grew vegetables or went fishing in his spare time. His grandmother married Van to Xuân, a wise and hard working young woman in the village. The couple led a modest but happy life.

One day, summoned by the king, they had to sell their buffaloes to prepare for the trip to the court. There, they saw their elder brothers and their wives dress elegantly and adorned with jewels. Van and Xuan felt confused. Everyone mocked and scorned at them for going to see the king in such a simple appearance.

However, the king showed afection to Vân, an orphan of mother. Burdened by old age and a reign of 50 years, the king wanted to leave the throne to whoever could prapare the most tasty foods. The spouse of the elder brothers, confident of their talent, rivaled for getting the throne to their husbands. Only Vân and Xuan were worried because they were very poor.

One night, in a dream, Van saw his mother who let him know he would be selected for the throne. It would be sufficient for him to make a sweet rice cake in the form of a square with meat and bacon in the middle of it to symbolise the heart. The square cake represented the earth because at that time people thought the earth was square. Vân woke up and recalled the dream to his wife. The couple decided to follow the advice of their mother to make the cake, and to boil it in a terra cotta pot.

On the scheduled day, the two brothers Kim and Ngọc offered to the king expensive dishes. But the latter did not find anything exceptional. As for the cakes offered by Vân and Xuân, the king was excited by their delicateness and meaning. ( One should govern the country with wisdom). He showered Van with praises and designated him to be his successor. For his generosity, Van did not hesitate to give his brothers the title of viscount.

The sweet rice cake ( or bánh chưng in Vietnamese ) is one of the traditional delicacies of the Vietnamese people during the Tết festival. It is eaten with caramel marinated stewed pork. This cake is the intangible proof of Yin and Yang theory and 5 elements belonging to Bai Yue (Hundred Yue), the Proto-Vietnamese of which formed part  because there is  the generation cycle (Ngũ hành tương sinh)  in its composition. 

(Fire->Earth->Metal->Water->Wood)

Inside the cake, one finds a piece of porkmeat in red color ( Fire ) around which there is  a kind of paste made with broad beans in yellow color ( Earth ). The whole thing is wrapped by the sticky rice in white color ( Metal ) to be cooked with boiling water ( Water ) before having a green colouring on its surface thanks to the latanier leaves (Wood).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.