Tết du bûcheron (Sữ tích cây nêu ngày Tết)

 

English version

Jadis, un bûcheron parti dans les bois pour couper son bois, voulût ramener quelques bamboux. Il s’apprêta à couper un bambou avec sa hache quand il entendit ce dernier lui parler. En fait,ce bambou n’était pas ordinaire: c’était un Génie du Ciel transformé en bambou par un sortilège. Le bûcheron, surpris, accepta de laisser la vie sauve au Génie. Pour le remercier, le Génie exauça son vœu ( passer 3 merveilleux jours de Têt, comblés de bons mets et de vins délicieux). Sur le conseil du Génie, le bûcheron continua sa route et rencontra l’ermite Za-Xoa qui l’invita dans son temple à célébrer le Têt…

A minuit, assailli par une nuée de démons, le bûcheron et ses compagnons affrontèrent ces derniers. Bouddha, venu du Ciel pour les aider, offrit aux démons de leur acheter un lopin de terre en échange de pièces précieuses, d’or et d’argent qu’il déposa devant eux. De quelle superficie ? demandèrent aussitôt les génies. De la taille de ma robe,leur répondit-il.Ceux-ci s’empressèrent d’accepter, pensant faire là une excellente affaire. Or quand le Bouddha étendit son vêtement, ce dernier se révéla aussi grand que le territoire vietnamien. Les démons étaient furieux de s’être laissés duper, mais le marché était conclu.

Le Bouddha s’adressa au bûcheron et à ses amis en ces termes: « Lorsque vous inviterez les mânes de vos ancêtres à venir chez vous pour les cérémonies du Têt, des esprits maléfiques peuvent se glisser parmi eux. Vous devrez donc élever une perche de bambou au bout de laquelle vous ferez frotter un morceau de tissu jaune marqué de mon emblème. Ainsi, tous les mauvais génies ne viendront pas vous importuner. »

Au Vietnam, on observe encore cette coutume dans certaines campagnes. Dans le milieu urbain, elle a virtuellement disparu. Cependant, le pétard est rentré dans les moeurs et depuis,le Têt débute dans un concert de pétard qui est censé chasser les démons durant toute l’année.

Sữ tích cây nêu 

Version anglaise

Long ago,  a woodcutter going to the woods to cut wood, wanted to bring home some bamboos. He was ready to cut a bamboo tree with his ax when he heard the tree talking to him. In fact, this bamboo tree was not ordinary: it was the Genie of the Sky transformed into a bamboo tree by a spell. The woodcutter, surprised, agreed to let the Genie’s life safe. To thank him, the Genie granted him his wish ( spending three marvellous days of Tet, loaded with good foods and delicious wines). Upon advice of the Genie, the woodcutter continued his route and met hermit Za-Xoa who invited him to his temple to celebrate Tet…

At midnight, assailed by a horde of demons, the woodcutter and his companions confronted them. Buddha coming from Heaven to help, offered to the demons to buy from them a piece of land in exchange of precious stones, gold and silver that he displayed before them. Of how large the area? asked the demons right away. The size of my robe, he replied to them. The demons thinking it was a good deal hurried to accept the offer. Yet when Buddha extended his clothe, it shows as big as the Vietnamese territory. The demons were furious for having been duped, but the deal was closed.

Buddha told the woodcutter and his friends in these words:  » When you will invite the spirits of your ancestors to your homes to celebrate Tet, the evil spirits may slip in among them. So you must set up a bamboo pole, at the end of which you will fly a apiece of yellow cloth marked with my emblem. Thus, the evil spirits will not come to bother you.

In Vietnam, one still observed this custom in certain rural areas. In the urban environment, it has virtually disappeared. However, fireworks have entered the customs and from then, Tet begins in a concert of fireworks that are deemed to chase away demons for the whole year.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.